Actualité

mercredi, 11.mai 2016

Le psychologue Allan Guggenbühl (64) est connu pour s’occuper de jeunes enfants et adolescents (...) details »

Vote

Implants – Qui doit décider?

La hausse des coûts de santé et la pression des économies amènent les hôpitaux à faire des économies sur l’achat d’implants. Qui devrait selon vous décider du choix de l’implant vous convenant le mieux?

Le médecin traitant qui connaît mon cas.
La direction de l’hôpital ou l’acheteur interne de l’hôpital qui a l’œil sur les coûts de l’établissement.
Ça m’est égal. L’important est que ce ne soit pas cher pour ma caisse d’assurance-maladie.
Je veux être impliqué(e) dans la décision.

Serai-je encore sûr, à l'avenir, de recevoir l’implant le mieux adapté?

Chaque année, en Suisse, des milliers d’implants sont posés. Qu’il s’agisse d’articulations, de valvules cardiaques, d’yeux ou de dents, aujourd’hui, on peut quasiment tout remplacer. Avec ses 52 000 postes à plein temps, le secteur de la medtech en Suisse est non seulement un employeur important, mais il investit annuellement plusieurs centaines de millions de francs dans la place scientifique suisse. Chaque année, quelque 1200 nouvelles innovations sont déposées à l’office des brevets. Le haut niveau de qualité et sécurité des produits est au cœur – car les implants procurent à des millions de personnes du monde entier davantage de qualité de vie et d’autonomie. Pour le traitement optimal, le dialogue avec le médecin traitant est central: grâce à sa liberté de choix, il peut diagnostiquer l’implant le plus approprié pour le patient et donc le plus efficace sur le plan des coûts à long terme.

Regardez les vidéos en YouTube

Valvule biologique pour Chris (9)
Championnat de ski nautique au lieu de vivre en fauteuil roulant
Nouvelle qualité de vie grâce à une proth
Record du monde de la montée d’escalier – avec un pacemaker
 
TYPO3 Agentur